Biennale de la Langue Française

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Envoyer Imprimer PDF

Anne PERRIER

Anne PERRIER

Née en 1922 à Lausanne, où elle réside toujours. Dans " Une transaction secrète ", Philippe Jaccottet a consacré plusieurs pages à celle qu'il qualifie de " L'écouteuse, à l'écart " il lui reconnaît un " toucher poétique exceptionnel ".

Bibliographie :

  • Selon la nuit, Ed. Les Amis du Livres, 1952.
  • Pour un Vitrail, Ed. Pierre Seghers, 1955.
  • Le Voyage, Ed. La Bacconnière, 1958.
  • Le Petit Pré, Ed. Payot, 1960.
  • Le Temps est mort, Ed. Payot, 1967.
  • Lettres perdues, Ed. Payot, 1971.
  • Feu les Oiseaux, Ed. Payot, 1975.
  • Le livre d'Ophélie, Ed. Payot, 1979.
  • Les Noms de l'Arbre, Ed. Empreintes, 1989.
  • Poésie 1960-1979, L'Age d'Homme, 1982.
  • Le joueur de flûte, Ed. Empreintes, 1994.
  • Champ libre, Ed. Raymond Meyer, 1998.
  • L'unique jardin, Bernard Blatter éditeur, Montreux, 1999.
  • La voie nomade, Editions Zoé, 2000.

Poèmes extraits de " La voie nomade "

" Est-ce la terre qui s'éloigne
Où l'horizon qui se rapproche
On ne saurait jamais dans ces grandes distances
Tenir la mesure
De ce qu'on perd ou ce qu'on gagne "

-------------------------------

" Le prochain puits
Me rendra-t-il en tremblant mon visage
Immortel
Ou seulement l'appel sauvage
Et fou qui plonge dans sa nuit
Comme un glaive "

-------------------------------

" Et pour guider la marche
Une cage une tombe
D'oiseaux désenchantés
Leur voix mises à prix
Dans la forêt en cendre s'est tue
O compagnon d'errance
Et de ciel "

-------------------------------

" L'âme bleuie de froid
Quelle surprise pour la mort
Qui l'ouvrira
D'y trouver la fraîcheur
De la figue mûre "

-------------------------------

" Si je pouvais glisser mon ombre
Dans la lumière immobile
Et passer en des mots
Qui ne soient plus qu'allègement
Et envol d'amandiers "

-------------------------------

" Ce n'est pas
Au moment de mourir tous les cris
Déchirants de la terre que j'emporterai
Toutes les larmes non
Mais ce rire d'enfant comme un chevreuil
Qui traverse la foudre "

-------------------------------

" Si nous devons tomber
Que ce soit d'une même chute
Etincelants
Et brefs comme l'oiseau
L'arbre
La foudre "

-------------------------------

" Pour tout bagage
Pour tout péage
Cet air de flûte qui chancelle d'un silence
A l'autre "

-------------------------------

" La solitude
Cette broussaille désolée
Du cœur
D'où monte à la fin du jour
Une salve de colibris "

-------------------------------

" En vain chercherons-nous sur le rivage
Une demeure
Nous ne sommes que de passage
Et glissons sur un fleuve à la gorge ouverte
Entre les astres "

-------------------------------

" Le poète chassé du monde
Pour ses yeux trop bleus
Pour ses chevaux d'ivoire
Qui arpentent le crépuscule
Pour son orgue de barbarie
Encastré dans la mort"

-------------------------------

" Ne me retenez pas si
Au détour du chemin
Tout à coup
Emportée vers les sources du jour
J'escalade le chant du merle "

-------------------------------

" La seule tristesse
C'est de savoir que les jours s'ouvriront
Comme des lys au fond du temps
Que l'amour dans le cœur de l'homme
Continuera de déployer
Ses roseraies
Que la beauté comme naguère
Embaumera les pas du voyageur
Et que sous tant de fleurs
J'aurai les yeux remplis de terre "

Anne PERRIER
 

Sommaire des Actes de la XXIe Biennale

Les Actes 2005 de la
XXIe Biennale de la Langue française

Accueil

Sommaire

Séance d'ouverture
Jacques De Decker
Philippe Roberts-Jones
France Bastia
Roland Eluerd

Voeux

Quelle place pour la langue française en Europe ?


Synthèse rédigée par Roland Eluerd

En Europe et en Francophonie
Stéphane Lopez
Erich Weider
Alain Vuillemin

Sous le regard du monde
Jean R. Guion
Kadré Désiré Ouedraogo

Politiques et linguistique
Robert Collignon
Louise Beaudoin
Philippe Busquin
Manfred Peters
Jeanne Ogée

Regards européens
Claude Truchot
Frank Wilhem
Marc Wilmet

Le rôle des professeurs de français
Janina Zielinska
Raymond Gevaert
Robert Massart

Pour une rencontre des langues et des cultures
Mariana Perisanu
Françoise Wuilmart
Jacques Chevrier

Regards nord-américains
Alain-G. Gagnon
Victor Ginsburgh
Joseph-Yvon Thériault

Querelles à surmonter
Michel Ocelot
Edgar Fonck

Langue et littérature françaises de Belgique
André Goosse
Jean-Marie Klinkenberg
Jean-Marie Pierret

Poésie francophone

Claudine Bertrand
Eric Brogniet
William Cliff
Marc Dugardin
José Ensch
Jacques Izoard
Amadou Lamine Sall
Claire Anne Magnès
Philippe Mathy
Selcuk Mutlu
Anne Perrier


A la Une

« La culture suppose l'enracinement, la profondeur et la perspective d’un épanouissement sans cesse en progrès. »

Jacqueline de ROMILLY

Présidente d’Honneur de la Biennale de la langue française (2002-2010)

Dans Le Trésor des savoirs oubliés, Éditions de Fallois, 1998, p. 93