Biennale de la Langue Française

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Actualités Actualités 7e Colloque international

7e Colloque international

Envoyer Imprimer PDF


Le 7ème Colloque international de la Biennale de la langue française aura lieu le samedi 29 septembre 2018, avec le soutien de l'Organisation internationale de la francophonie, de 9 h à 13 h au FIAP Jean Monnet, 13 rue Cabanis 75014 Paris, sur le thème : Bilinguisme, plurilinguisme : Pour quels objectifs ? Quels enjeux pour l'avenir ? (Entrée libre)


Intervenants :


Christian TREMBLAY, Président de l’Observatoire Européen du Plurilinguisme (OEP)

Le plurilinguisme au cœur du dialogue eurafricain


Alexandre HOLLE, Responsable du département Innovation pédagogique et partenariats, Le français des affaires, Chambre de commerce et d'industrie de Paris Ile-de-France

État des lieux du français professionnel dans le monde


Marc DEBONO, Maître de conférences - Université François Rabelais de Tours, Responsable du département "Sociolinguistique et Didactique des Langues"

La didactique du français langue étrangère à l’épreuve de la Chine


Lilas AL-DAKR, Professeur de français à l'Université de Petra (Jordanie) et fondatrice du premier département de français en Jordanie.

Actualités et défis du multilinguisme en Jordanie


Gilbert DOHO, Professeur de français et dramaturge à la Case Western Réserve University (Cleveland), Consultant, Institut Panafricain pour le Développement, Douala, Cameroun

Ni Anglophone ni Francophone en Ambaland:

le conflit francophone-anglophone au Cameroun.


Saholy LETELLIER, Directrice fondatrice du Musée des Deux Guerres à Tadio, Madagascar, Chargée de cours d'Histoire, de Sociologie et de Lettres à l'Université de Rouen Normandie

et Françoise BOURDON, Correspondante régionale en Normandie du Cercle des Solidarités Francophones, Directrice générale des crèches Liberty.

L'usage du français et l'échange culturel et linguistique à Tadio, Madagascar.

 

Recherche


A la Une

« La culture suppose l'enracinement, la profondeur et la perspective d’un épanouissement sans cesse en progrès. »

Jacqueline de ROMILLY

Présidente d’Honneur de la Biennale de la langue française (2002-2010)

Dans Le Trésor des savoirs oubliés, Éditions de Fallois, 1998, p. 93