Biennale de la Langue Française

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Publications Florilège des Actes 1963-2003
Envoyer Imprimer PDF

Les biennales, ces frairies de l’esprit au service d’un bien singulier, instrument et objet tout ensemble : notre langage, notre « saint langage », à nous remis comme à des répondants, à des fils responsables et qui ressentent profondément le haut honneur de le parler. (Actes I p. 8)

Maurice Genevoix

Secrétaire perpétuel de l’Académie française

Président d’Honneur de la Biennale de1963 à 1981



Cultivons ce qui nous unit,

Savourons ce qui nous distingue,

Combattons ce qui nous divise.

Alain Guillermou

Fondateur et Président des biennales de 1963 à 1993

Grand prix 1966 du rayonnement français

de l’Académie française



« Ouagadougou, Ottawa, La Rochelle, ce sont les horizons de notre carte de navigation francophone : l’Afrique, l’Amérique, la France.


La Francophonie sera africaine ou elle ne sera pas…


La francophonie canadienne, des cœurs battants du Québec, de l’Acadie aux autres provinces, joue et jouera le rôle dynamique des pionniers. Le français que nous partageons a besoin du grand large, des horizons lointains. Mais c’est en France que tout se gagnera ou se perdra.


Nous adopterons un regard tourné vers l’avenir de notre langue dans la diversité linguistique du monde, un regard de découvreur de terres inconnues, un regard de poète, c’est le même regard. »


(Roland Eluerd, Président, La Rochelle 2003, Actes XIX p. 10)


 


Page 2 sur 16

A la Une

La Biennale de la langue française et ses partenaires* organisent un colloque international qui se tiendra à Chicago du 2 au 5 octobre 2019 autour de la thématique « Bilinguisme, plurilinguisme : mythes et réalités. Quels atouts pour la francophonie ? ».