Biennale de la Langue Française

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Envoyer Imprimer PDF

Marc MOINGEON


Délégué général à la Francophonie et à l’Export d’Hachette Livre



L’édition et la Francophonie



Au cours de la Biennale de Neuchâtel, plusieurs des interventions prévues vont démontrer que l’espace francophone multimédia est déjà une réalité et qu’il connaîtra un développement important.

Mon commentaire d’éditeur sur cette question pourrait se formuler ainsi :

    1. Les différents supports éditoriaux et les différents médias se complètent plus qu’ils ne se combattent. Les cas de cannibalisation existent, mais à la marge.

    2. La création, qu’elle soit multimédia ou papier, fait souvent appel aux mêmes outils (les bases de données) et aux mêmes savoir-faire.

    3. L’espace francophone multimédia devrait donc se développer harmonieusement ou concomitamment avec les autres médias.

La situation actuelle ne le permet que partiellement et elle présente de sérieux déséquilibres : tel est le sujet de mon exposé.

Le « paysage éditorial francophone » est caractérisé par un déséquilibre croissant entre le « Nord » et le « Sud ».
Le Nord connaît une démographie stagnante avec une édition forte.

Le Sud verra une démographie croissant rapidement, mais l’édition y est faible.
Le ratio des populations francophones du Nord et du Sud tend vers le 50-50, et l’édition du Nord représente plus de 95% de l’édition francophone totale.

Ce déséquilibre apparaît encore plus voyant si on compare le poids respectif de l’édition francophone et celui de l’édition anglophone : alors que le bassin anglophone est environ cinq fois plus peuplé que le bassin francophone, l’édition anglophone est dix fois plus lourde que l’édition francophone.
Cet état de choses fait peser une menace sur la pérennité d’une langue française de référence : sans un nombre suffisant de livres, on assiste au risque de l’émergence de « français oraux » divergeant plus ou moins par rapport au français de référence.



Les causes de cet état de choses :

    – Insuffisance de l’investissement dans l’édition du Sud.
    – Rôle excessif et inadapté des États.
    – Rôle insuffisant ou insuffisamment clairvoyant des éditeurs du Nord.
    – Faiblesse des réseaux de distribution, etc.



Les mesures préconisées :

    – Développer l’édition du Sud en commençant par l’édition scolaire et en développant ensuite les autres secteurs de l’édition.

    – Développer des partenariats Nord-Sud, Sud-Nord ou Sud-Sud dans les domaines de l’édition et de la distribution.

    – Sensibiliser à cette situation les parties prenantes : États, Agences francophones, éditeurs, ainsi que les bailleurs de fonds qui jouent un rôle d’une importance croissante (Banque mondiale, Banque africaine, asiatique et interaméricaine de développement).

[M. Moingeon a souhaité ne voir publier que le résumé de son intervention]

 

Accréditation OING Francophonie

Sommaire des Actes de la XVIIe Biennale

SOMMAIRE DES ACTES DE LA XVIIe BIENNALE


SOMMAIRE

XVIIe Biennale de la langue française Neuchâtel 1997

Multimédia et enseignement du français

Sommaire

Préface de Roland ELUERD



SÉANCE SOLENNELLE D'OUVERTURE

Allocution d'Alain GUILLERMOU

Allocution de Jean-Jacques DE DARDEL

Allocution de Jean GUINAND

Allocution de Denis MIÉVILLE

Message de Sheila COPPS

Message de Hubert VÉDRINE

Message de Stélio FARANDJIS

Message de Xavier DENIAU

Message de Bernard QUÉMADA

Message de Federico MAYOR



I PANORAMA DU MULTIMÉDIA D'ENSEIGNEMENT

Jeanne OGÉE

Jean-Claude GUÉDON

Jean-Alain HERNANDEZ

Adrian MIHALACHE

Micheline SOMMANT

François DELAUNAY

Dominique SOUDAIS

Francis PIOT

Etienne BOURGNON et Alain VUILLEMIN



II. DONNÉES TECHNIQUES, USAGES PÉDAGOGIQUES ET DOCUMENTAIRES

Dominique LAMICHE

Frédérique PÉAUD

André OBADIA

Jean-Paul BUFFELAN-LANORE

Marie-Josée HAMEL et Eric WERHLI

Alain VUILLEMIN

Bernard EMONT


III. ESPACES FRANCOPHONES DU MULTIMÉDIA

Christian ROUSSEAU et Jocelyn NADEAU

Mariana PERISANU

Mioara TODOSIN

Marius DAKPOGAN

Théodore KONSEIGA

Kouaho Elie LIAZÉRÉ

Jean SOUILLAT

Marc MOINGEON

Bernard PÉCRIAUX



IV. IMPLICATIONS CULTURELLES DU MULTIMÉDIA

Jean BUREL

Mohamed TAÏFI

Rabah CHIBANE

Roland DELRONCHE

Claire-Anne MAGNÈS

Gabriela MARCU et Mariana MUNTHIU

Albert DOPPAGNE

Charles MULLER

Petre RAILEANU



V. TV5 ET L’ENSEIGNEMENT DU FRANÇAIS

Arlette NIÉDOBA

Michel PERRIN

Danièle TORCK

Janry VARNEL

Valérie JATON

Jean SAVARD



TABLE RONDE «TV5, la télévision mondiale en français.La langue de l’autre»

animée par Marlène Bélilos avec Roger Francillon, Hugo Lœtscher, Charles Méla et Gilbert Musy


LA SUISSE ET LA FRANCOPHONIE

Jean-Jacques DE DARDEL

Claire LUCQUES

Jean-Marie VODOZ

Urs TSCHOPP



TABLE RONDE «La Suisse et la francophonie»

animée par Catherine Pont-Humbert avec Freddy BUACHE, Jacques CHEVRIER, Charles JORIS et Jacques SCHERRER


SÉANCE DE CLÔTURE

Vœux de la XVIIe Biennale

Discours de clôture d' Alain GUILLERMOU

Discours de clôture de Roland ELUERD

Échos de la XVIIe Biennale

Liste des participants



A la Une

Les Actes de la XVIIIe Biennale à Chicago sont consultables en ligne à l'adresse suivante https://www.biennale-lf.org/les-actes-de-la-xxviiie-biennale.html